RUGC 2016
34èmes Rencontres Universitaires de Génie Civil de l'AUGC
24/05/2016 - 27/05/2016
logo Ulg
logo Ville de Liège

Nos sponsors:














Informations pratiques sur la journée doctorale !

Téléchargez le programme détaillé !

Informations pratiques

Le département ArGEnCo, Architecture, Géologie, Environnement et Construction, de l'Université de Liège a le plaisir de vous inviter aux 34èmes Rencontres Universitaires de Génie Civil de l'AUGC qui se dérouleront à Liège (Belgique) du 25 au 27 mai 2016 sous le thème général:

Construisons la ville du futur

En prélude à ces rencontres sont organisées, le 24 mai 2016, deux demi-journées de formation doctorale sur les thèmes:

  • Méthodes géophysiques appliquées au génie civil (13h30-17h30): Frédéric Nguyen


  • La géophysique appliquée a pour but d'investiguer le sous-sol, que ce soit à l'échelle de la Terre, à celle d'un site ou d’une route en utilisant des principes de physique. Les méthodes de prospection vont de la propagation des ondes sismiques à l'étude du champ gravitationnel terrestre. Ce cours couvre une majeure partie des méthodes géophysiques modernes appliquées dans le cadre du Génie Civil (grand travaux, restauration de bâtiment ou de voies de transport, digues, barrages, centre d’enfouissement technique, géothermie). Pour chaque méthode, le cours discute des avantages et limitations, des aspects liés à la pétrophysique, à la physique de la méthode, à la mise en œuvre, au traitement des données et à l'interprétation des résultats géophysiques. Nous tenterons d’illustrer le cours à travers des cas réels et de travailler sur des données ou des cas d’études correspondants à des problématiques rencontrées dans le monde du génie civil.

  • Comportement des structures soumises au feu (8h30-12h30): Thomas Gernay


  • Les incendies représentent une sollicitation importante pouvant agir sur les bâtiments et autres structures du génie civil. Ce cours vise à donner un aperçu de la problématique du feu vis-à-vis des structures et de la manière dont on peut concevoir ces dernières afin qu’elles assurent la sécurité des biens et des personnes en cas d’incendie. Les thèmes abordés couvriront la description des actions thermiques liées au développement d’un incendie et le comportement thermique et mécanique des matériaux à haute température. Les différents moyens de conception anti feu seront présentés ainsi que les méthodes de calcul pouvant mener à un dimensionnement viable face à cette sollicitation exceptionnelle. Finalement, le cours présentera des développements récents en ingénierie de la sécurité incendie et leur implémentation dans des projets réels de grande envergure.


Ces cours seront dispensés dans l’auditoire O2 de l’Institut de Mathématique (Bât. B37).



Cette journée pourra être suivie en ligne sur la plateforme portée par l'Université de Clermont Ferrand.



Ces rencontres permettront de réunir les différents acteurs concernés par le Génie Civil: Enseignants, chercheurs et autres professionnels. Les diverses sessions orales et les présentations de posters seront l'occasion d'échanges entre les participants sur des thématiques plus spécifiques telles que:

Comportement et calcul des structures

Le thème couvre le comportement des structures, éléments et assemblages, soumis aux différents types de sollicitations qui peuvent apparaître dans la vie d'un ouvrage du génie civil: fatigue, séisme, incendie, vent, effets différés, instabilités, etc. Les problèmes de rupture, durabilité, renforcement et réhabilitation des structures sont également couverts. Les contributions peuvent avoir trait à des développements novateurs dans les méthodes de calcul analytiques ou numériques, présenter de nouvelles méthodes ou résultats d'essais expérimentaux. L'étude peut porter sur le comportement structurel des différents matériaux utilisés dans le Génie Civil (béton, acier, bois, etc).

Dynamique des sols et Interaction sol/structure

La thématique reprend principalement les méthodes analytiques, semi-analytiques et numériques permettant le design ou la modélisation des fondations sous sollicitations dynamiques ou cycliques. Cela comprend tous types de fondations (pieux, directes...) et d'ouvrages (murs de soutènement, barrages...). Les sollicitations englobent tous les types de sollicitations cycliques, des séismes jusqu'aux vagues ou vents. Le sujet englobe également les différentes méthodes expérimentales en laboratoire ou in situ permettant la caractérisation du comportement cyclique ou dynamique des sols

Sols et Géotechnique

Cette session couvre les différents aspects du comportement des sols soumis à des couplages multiphysiques (THMC). Les sujets relatifs aux différents aspects de la géotechnique environnementale de même que les techniques d’amélioration des sols seront également couverts. Les travaux présentés pourront comprendre aussi bien des développements expérimentaux, des campagnes in-situ, des études analytiques ou des modèles numériques.

Transport et mobilité

Cette session offre la plateforme pour discuter les derniers résultats de recherche dans le contexte du domaine de transport et mobilité. En particulier des soumissions concernant la mobilité urbaine et le transport urbain des marchandises sont bienvenues. Un éventail large est envisagé, y inclus des évaluations techno-économique des nouvelles technologies et infrastructure, méthodes mathématiques pour optimiser les flux des transports, et modèles à l'aide de décision pour la planification de transport.

Building Information Modelling

Urbanisme et territoire

Il s’agit dans le cadre de ce thème d’étudier l’impact des grands réseaux et infrastructures de génie civil sur la structure du territoire. Les enjeux de résilience, de vulnérabilité ou de métabolisme territorial permettront de questionner les notions d’accessibilité et de cohésion territoriale. On prêtera dans le cadre de cet atelier une attention spécifique aux rapports d’échelle tant dans l’espace que dans le temps. On s’intéressera par ailleurs à l’histoire des réseaux, et au rôle des ingénieurs dans leur conception, afin de retracer l’évolution de ces infrastructures territoriales et leur contribution à la production de la ville actuelle. Les contributions relatives aux grands enjeux de la ville de demain, tant en terme de déplacement que de recyclage des structures existantes, sont également bienvenues.

Gestion des risques et sollicitations exceptionnelles

Cette session accueillera les articles et présentations liés aux sollicitations exceptionnelles et accidentelles (vents exceptionnels, incendies, séismes, charges dynamiques inattendues, explosions, etc). Les sujets visés couvrent autant la caractérisation de ces sollicitations que l’analyse de leurs effets sur les structures. Le thème couvre également les méthodes d'analyse de risque, les approches probabilistes ou l'application de la théorie de la fiabilité à l'évaluation de tous types de structures du génie civil. A une échelle plus large, regroupera également des développements liés aux stratégies de planification et de gestion du risque à l’échelle d'une ville, d’une province, d’un état, dans un contexte de résilience. Les travaux présentés peuvent porter sur les problèmes de redondance, robustesse et flexibilité pour les infrastructures critiques, visant à limiter les impacts et assurer la continuité des services essentiels pour une ville en cas de choc.

Matériaux (béton, acier, bio-sourcés,géopolymères)

Les matériaux que sont le béton, l’acier et le bois restent des objets d’investigation pour les ingénieurs et les scientifiques : ils n’ont pas encore donné toutes leurs possibilités en termes physico-mécaniques et restent des matériaux indispensables pour construire.
Mais le recyclage, la réutilisation, le réemploi, la régénération ou la valorisation de la matière sont des comportements indispensables qui visent à minimiser l'énergie utilisée, à tirer un parti maximum des matériaux, à réduire les risques de pollution au moment de la fabrication, de l'utilisation ou de l'élimination de ces matériaux. D'une manière générale, cela signifie que l'on cherche à retarder le plus possible le moment où un objet devient un déchet. Cette démarche nécessite une vision d'ensemble de la vie du matériau ou de l'objet (Analyse du Cycle de Vie), au cours de laquelle un bilan est établi à chaque étape de vie - extraction des matières premières, fabrication, transformation, recyclage, élimination.
Complémentairement aux matériaux dits « naturels » ou d’origine végétale, l’industrie de la construction intègre de plus en plus ces matériaux alternatifs, non sans quelques réticences psychologiques, normatives et techniques. Source de pollution importante (CO2, déchets solides, ..), la construction constitue aussi un réservoir majeur pour la valorisation de déchets et de sous-produits industriels : à côté de la filière traditionnelle de production des matériaux de construction et de la résurgence des matériaux bio-sourcés, les matériaux recyclés contribuent également au développement des matériaux du futur.

Energie, confort et impacts environnementaux

Ce thème couvre l’ensemble des sujets de recherche qui sont reliés d’une part aux bâtiments ou aux systèmes urbains et, d’autre part, à la réduction des consommations énergétiques, à l’augmentation de l’usage des énergies renouvelables, à l’amélioration du confort des usagers ou à la limitation des impacts environnementaux. Il comprend notamment les sujets suivants: efficacité énergétique, bâtiments zéro-énergie ou zéro-carbone, architecture durable, haute qualité environnementale, systèmes passifs, intégration des énergies renouvelables, analyses en cycle de vie, simulations numériques dynamiques, CFD, indicateurs de durabilité, résultats de monitoring, perception des utilisateurs, confort thermique, confort visuel, confort respiratoire, microclimat, systèmes HVAC, ventilation naturelle, protections solaires, risque de surchauffe, adaptation aux changements climatiques.

En espérant vous rencontrer dans notre bonne ville de Liège, nous vous adressons nos plus cordiales salutations

Luc Courard et Frédéric Collin

Plans d'accès

Liège est située aux portes des Ardennes et sa situation géographique lui donne une ouverture exceptionnelle sur l'Europe. Un important réseau autoroutier et ferroviaire renforce sa vocation internationale.

Comment venir à Liège? c'est ici.

La conférence se tiendra dans les Amphithéâtres de l'Europe qui contiennent 3 amphithéâtres de 600, 300 et 200 places, 3 auditoires de 100 et 80 places et 4 classes de 50 et 30 places, ainsi qu’une cafeteria, des services annexes et une grande salle. batiment de l'Europe (plus d'infos ici)

Logement

Le comité d’organisation des Rencontres a réservé un certain nombre de chambres dans des hôtels de la ville de Liège, à des tarifs préférentiels. Vous trouverez ci-dessous la liste des hôtels avec un formulaire à compléter et renvoyer directement à l’hôtel.

Hôtel Husa de la Couronne (chambre simple à partir de 86 €) : ici

Hôtel IBIS Centre Opéra (Chambre simple à partir de 85.40 €) : ici

Hôtel Ramada (Chambre simple à partir de 85 €) : ici

Hôtel Pentahotel (Chambre simple à partir de 99.20 €) : ici

Par ailleurs, vous trouverez une liste d'hôtels de la ville de Liège disponible sur cette page.

Une liste d'hotels de la ville de Liège est disponible sur cette page.

Comité d'organisation

Les Rencontres Universitaires du Génie Civil de l'AUGC sont organisées cette année par le Département Argenco de l'Université de Liège.

Le comité d'organisation est composé des membres suivant:

  • Luc Courard (ULg)
  • Frédéric Collin (ULg)
  • Pierre Gerard (ULB)
  • Boyan Mihaylov (ULg)
  • Sigrid Reiter (ULg)
  • Thomas Gernay (ULg)
  • Benjamin Cerfontaine (ULg)